AccueilCalendrierRechercherFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Daiki Chikamasa - Professeur de musique

 :: Création du Personnage :: Présentation :: Professeur :: Fiche Validée Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 26 Sep - 22:31
Musique
avatar
Messages : 21
Message Rp : 7
Date d'inscription : 17/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur



1
Identité de Votre Pseudo

Nom :
Chikamasa

Prénom :
Daiki

Age :
27 ans

Sexe :
Masculin

Orientation Sexuel :
Homosexuel

Race :
Vampire de sang pur

Matière :
Musique

Code Règlement :
Validé

As-tu signé la Charte ? :
Oui

Avatar :
Aizawa Shouta – Boku no hero academia

Logement  :

Appartement en centre ville. Il est composé de quatre pièces, il y a le salon/cuisine quand on entre, puis dans un couloir, on trouve la salle de bain en face du bureau, et au bout sa chambre. L'appartement est propre, même si la chambre est toujours en bazar quand il n'y attend personne. Le bureau est à peu près dans le même état, avec des papiers dans tous les sens.

Pouvoir :

Pouvoir commun : Transformation en chat noir aux yeux dorés. Il ne porte pas malheur de le croiser, mais il est difficile de le voir quand même, parce que Daiki évite les gens sous cette forme.
Pouvoir unique : En buvant le sang de quelqu'un, il absorbe son pouvoir pendant une demi heure environ. Cependant, ce pouvoir étant puissant, sa mère en pris peur et lui a donné dès tout jeune une sorte de « drogue » qui réduit, voire inhibe son pouvoir pendant une journée. Il a réussi à ne plus en prendre qu'une fois par semaine, mais s'il ne le prend pas, il peut avoir de fortes douleurs de ventre, et trembler fortement, signe de sa dépendance.

2
Qui est-tu ?

CARACTÈRE - Daiki est avant tout un artiste dans l'âme, d'où le fait qu'il pratique la musique depuis ses 6 ans, ayant appris en même temps le piano et la guitare. Ce n'est pourtant pas grâce à son père ou à sa mère … On a appris aussi rapidement qu'il avait l'oreille absolue, et il a voulu faire de son talent son métier. Sachant pertinemment qu'il est difficile de percer dans ce milieu, il a commencé en tant que professeur de musique, et ça lui plaît. Cela dit, il a une imagination hors norme, et compose tous les jours une musique, qui finit presque toujours à la poubelle parce qu'il ne l'aime pas. Il est aussi mangaka à ses heures perdues, aimant le dessin et surtout l'écriture, surtout des histoires romantiques ou du shonen ai. Il n'est jamais tombé dans le Yaoi, préférant des histoires romancées que des histoires érotiques. Il ne reste pas deux jours sans écrire et dessiner une idée, que ça soit un personnage, une situation ou un décor. Pourtant, comme pour la musique, ses dessins finissent souvent à la poubelle, il est trop perfectionniste sur ça. C'est une passion qui est connue de ses élèves la plupart du temps

Il est proche de ses élèves. Il est attentif à eux, les prenant parfois à part pour leur parler des soucis qu'ils pourraient avoir dans l'école. Il ne s'immisce pas dans leur vie privée pour autant, mais parfois il discute avec eux d'autres choses que les cours, s'ils le souhaitent. Mais il les laisse entamer la discussion, lui même n'allant les voir que s'il a appris qu'il y avait eu un soucis. Il sait aussi ne pas se mêler de ceux qui ne l'apprécient pas. En général, ses élèves l'apprécient pour sa gentillesse et sa douceur, ce qui fait que même s'il ne s'impose pas complètement en cours, il est respecté.

Il est loin d'être pessimiste, cependant il ne montre jamais son enthousiasme. Il n'est pas expressif, se contentant parfois de sourire quand il est heureux. D'ailleurs, il en montre jamais ses émotions en public. Sauf pour une chose, parler de ce qu'il aime. Quand il est passionné par quelque chose, il sait en parler avec des étoiles dans les yeux. Il aime aussi écouter les gens qui parlent avec ces mêmes étoiles. Il est sérieux dans son travail et dans ses passions. Parfois un peu trop sérieux. C'est d'ailleurs ce qu'il fait qu'il oublie parfois de dormir.

Il a tendance à fuir le conflit. Mais quand il apprécie une personne, il ne fuit pas ça. Au contraire, il l'affronte, parce qu'il a confiance en la personne, et qu'il sait qu'elle ne partira pas à cause d'une querelle.

Il déteste les films d'horreur, et sait que certains s'amusent à lui en mettre pour qu'il ai peur. Car oui, ça lui fait peur, et il s'accroche en général à un oreiller. Mais il fait rarement des soirées cinéma sans quelqu'un. Il adore par contre les films romantiques, qui lui inspirent des idées pour ses mangas. Il regarde un peu de tout sinon.

Vous avez déjà entendu un drôle de bruit quand il est dans le coin ? C'est normal, quand il a une idée en tête, il lui arrive de tout lâcher pour écrire sur le carnet qu'il a toujours sur lui l'idée. Bien sur, parfois, ce sont des partitions qui lui tombent sur les pieds. Parfois, c'est de la vaisselle qui se casse, ce qui peut agacer les autres, surtout quand il n'est pas chez lui. Il est assez tête en l'air au quotidien, ça ne l'empêche pas d'avoir une bonne mémoire sur ce qu'on lui dit, mais il ne sait jamais où sont ses clés ou son portable.

Enfin, il adore les animaux, mais n'en a pas chez lui, parce qu'il n'a pas le droit dans son appartement. Il adore les chats, et ne peut s'empêcher d'en dessiner un entre chaque cours, parfois il ne remarque pas que les élèves entrent, et ils le voient dans ses pensées, avec des chats sur une feuille de papier. Ça les amuse.

Dernière chose, il ne va pas vers les gens sans raison, s'il n'a rien à dire à la personne, il ne va pas la voir. Par contre il ne fuit pas les discussions, il sera poli et courtois, comme on lui a toujours appris. Mais il n'est pas plus bavard que ça, n'allant pas plus loin que ce qu'il a à dire.
PHYSIQUE - Daiki est un homme plus que svelte. Il est presque maigre. Il mesure 1m83, et ne pèse que 70 kg. Il a tendance à manger très peu, surtout en période de création intense. On peut dire qu'il fait peu attention à son apparence, préférant qu'on l'accepte tel qu'il est. Ses cheveux longs sont pourtant toujours coiffés. Ces cheveux noirs lui arrivent jusqu'aux épaules, et il les attache souvent. Plus par esprit pratique que par envie, quand il travaille, il a besoin de ne pas avoir les cheveux dans les yeux. Ses yeux sombres sont souvent soulignés de cernes, dues au fait qu'il dort peu. Il n'est pas du genre à se préoccuper de sa santé. Ce qui a le don d'agacer ses proches, qui s'en occupent pour lui. Il a aussi une moustache et une barbe mal rasée. Il ne semble pas très soigneux de lui même … Pourtant, ça lui arrive de se raser et de bien se coiffer, dans certaines circonstances.

Il ne semble pas très fort. Mais attention, c'est une illusion. Il a une force importante, et une rapidité importante. Il peut tenir un moment dans un combat, même s'il préfère éviter ceux ci. Il n'aime pas le combat, et n'affrontera un adversaire que s'il y a nécessité absolue. C'est à dire quand il y aura une situation de danger devant lui. Il est assez vif pour réagir, même si parfois, certains le sont plus que lui, ce qui lui a valut son plus grand malheur.

Il peut rester plusieurs jours sans dormir, carburant au café. Bien sur, on lui tape sur les doigts, mais quand il est en plein rush, dans un manga ou une musique, il n'arrive pas à faire autrement. Il ne s'est pas encore endormi durant ses cours, mais ça a un effet néfaste sur sa santé … Déjà qu'il a des soucis de santé, ça peut empirer dans ces périodes là.

Il porte toujours des vêtements sombres. Souvent, c'est du noir, il a juste une écharpe grise qu'il porte de l'automne au printemps, ce qui peut étonner les gens, qui le pense peu attentif à sa santé. EN même temps, c'est un cadeau de son ex, donc il la porte dès qu'il peut. Ses chaussures sont toujours des chaussures de ville noires.

Il sourit rarement aux gens, mais étrangement, dès qu'il est avec ses proches, il a un faible sourire.

Il a des soucis de santé qui font qu'il est souvent malade. Son peu de sommeil n'aide pas, son médecin a tendance à le lui rappeler. Il doit limiter sa consommation de café. Ces soucis de santé se sont déclarés il y a peu de temps. Seuls le médecin scolaire et le directeur. C'est un soucis de rythme cardiaque, celui ci pouvant être irrégulier, parfois s'accélérant beaucoup trop, parfois étant presque imperceptible. Il a déjà été à l'hôpital à cause de cela, et il risque d'y retourner s'il ne fait pas assez attention.
HISTOIRE - 12 janvier 1991, la naissance du fils unique de la famille Chikamasa. Daiki de son nom, sera le seul de la famille, et donc celui sur qui son père se reposera peut être un peu trop pour prendre sa suite. Né dans une famille de vampires de sang pur, qui a longtemps vécu cachée pour ne pas avoir à subir les foudres des humains, les règles étaient bien strictes. Interdiction de sortir de la maison sauf pour des raisons nécessaires, ne jamais boire le sang d'un humain que les parents n'auraient pas sélectionné, ne pas se mêler aux autres races, bref, un racisme au possible, et un élitisme que Daiki se serait bien passé. Il n'aimait pas que son père lui dicte sa vie, mais dès son plus jeune âge, on lui a appris à ne rien dire, à se soumettre.

Il vécu son enfance avec des précepteurs, des nourrices, et des serviteurs dont il devait boire le sang. Il vivait à l'époque en Transylvanie, où sa mère avait vécu toute sa vie, et où son père, Japonais, s'était exilé quelques temps. Il avait l'habitude de voir à sa fenêtre les autres enfants jouer dans la forêt qui était juste à côté. Il n'a jamais vécu son enfance, et en a gardé son sérieux, où il faut d'abord travailler, et s'occuper du reste après. Sa mère était une grande dame de la haute société des vampires, quant à son père, il était un simple directeur dans une entreprise mondialement connue, dans le domaine de la mode. Autant dire qu'il voyait Daiki prendre sa suite. Il avait toujours tout fait pour qu'on ne le voit pas, histoire qu'il n'y ait pas de scandale avec le fait qu'il soit un vampire. Il s'était même débrouillé pour qu'on ne connaisse pas son nom. Mais après des années de travail, il fallait bien faire autre chose. Il parti dans un domaine complètement différent quand Daiki eut 10 ans. Il alla dans l'informatique, toujours en tant que dirigeant d'entreprise.

Quand le pouvoir de Daiki se déclara, sa mère pris peur, et elle décida de demander conseil à une de ses sœurs. Elle lui donna une sorte de médicament qui diminuait les pouvoirs des vampires, qu'elle donnait à certains de ses serviteurs pour qu'ils ne soient pas trop puissants. Elle les donna à son fils, quotidiennement. Il perdit son pouvoir unique en le prenant. Ce médicament avait un effet sur une journée. Il est toujours dépendant à ce médicament, mais moins, devant en prendre une fois par semaine.

Daiki réussi à convaincre son père de le laisser aller au lycée. Il l'envoya dans un lycée pour jeunes riches, lui parlant de jeune vampire de sang noble avec lequel il devrait se marier. Il n'avait pas le choix, il devait s'y faire, mais il était clair pour lui que les filles ne l'intéressaient pas. Il ne saurait dire pourquoi. Les filles n'étaient que des pertes de temps, elles discutaient de tout et de rien, mais elles eurent le talent de lui faire aimer les histoires romantiques. Il revit un peu sa vision des belles poupées qui étaient dans son école, quand elles lui firent lire des histoires magnifiquement tristes, et si belles. Puis on lui montra des films romantiques, tels que le Titanic, qui le faisait pleurer. Il y avait des garçons qui se moquaient de lui, en particulier Mihail Rhédey. C'était un garçon blond, qui avait des origines suédoises de par sa mère. Mais étrangement, les deux garçons se rapprochèrent. On ne comprit pas pourquoi ni comment, mais ils finirent ensemble.

Les notes de Daiki, toujours excellentes, diminuèrent d'un demi point. Cela suffit pour que son père pique une rage, et aille de lui même dans l'école, et vit que son fils fricotait avec un garçon. Il voulu donner une correction à son fils en le battant suffisamment pour qu'il s'en souvienne, mais Mihail pris les coups à sa place. Son père ne calma pas sa rage en voyant cela, et battit à mort le jeune homme, sous les yeux des élèves, les difficultés des professeurs de les séparer et les supplications de Daiki d'arrêter. Il s'arrêta quand Mihail ne bougeait plus. Puis il décida d'emmener son fils loin de cet endroit, alors que Mihail était laissé pour mort. Daiki ne pu voir s'il était vivant ou non, et le cru décédé sous les coups de son père. Celui ci envoya son fils finir sa scolarité au Japon, chez son oncle.

Daiki eu des notes en baisse, et son oncle lui remonta le moral par la musique, il avait appris plus jeune le violon et la flûte traversière, par sa mère. Mais son oncle lui apprit le piano et la guitare, remarquant par tests qu'il avait l'oreille absolue. Il commença ses études de musique à 18 ans, où il décida de ne plus approcher quiconque qui lui plairait. Après tout, son histoire d’amour avait terminée brusquement à ses 16 ans. Son père essayait de le contacter régulièrement, mais il le snobait, refusant tout contact avec lui, et avec sa mère par la même occasion. Son oncle, lui, était plus ouvert, et essayait déjà de diminuer cette drogue que sa mère lui infligeait tous les jours. Il eu des difficultés au début, mais il réussi à diminuer de moitié, puis plus qu'à un seul comprimé par jour. Il lui avait conseillé de ne pas suivre les directives de son père, et de faire ce que bon lui plaisait, parce que après tout, il était doué en arts et en musique. Daiki fut conseillé dans une grande école de musique, par un ami de son oncle. Il entra dans cette école et y fit ses études.

Il découvrit les mangas aussi, au Japon, et commença à les dessiner, copiant d'abord les styles, puis prenant le sien. Il commença à écrire des histoires par la même occasion. Il se plaisait à cet exercice, et bien rapidement, on vit qu'il était un génie. Il commença dans un magazine Shojo pour un manga qui, une fois publié en ouvrage, faisait 3 tomes.

A la fin de ses études, il avait 23 ans, et on était en 2014. La loi pour que les « monstres » soient libres, avec des droits en plus, et il pouvait exercer tranquillement un quelconque métier. Il appris qu'une université pour les différentes races était ouverte, il essaya d'y entrer en tant que professeur de musique. Après un entretien assez éprouvant pour lui, il pu y accéder. Il y est donc depuis 4 ans, mais ne s'est pas spécialement ouvert aux professeurs, par contre il est assez proche des élèves en général.
(c) Reira de Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Mer 26 Sep - 22:42
Directeur
avatar
Messages : 24
Message Rp : 0
Date d'inscription : 18/09/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Validation
Hey Daiki, je te souhaite à nouveau la bienvenue parmi nous. Le staff et moi-même nous avons regardé ta fiche à tour de rôle,nous avons décidé de te validé. Tu fais donc partie, du groupes des Professeurs.

Tu as besoins de faire quelques petites choses :

- Recensé ton avatar ou ton métier => Par là <=

- Dire bonjour, sur les demandes de Rp et y faire aussi la tienne => Ici <=

- Et pour finir, faire ton journal de bord => C'est par ici, que cela se passe <=

©️️ By Sablou sur Libre Graph

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sukāretto mūn daigaku :: Création du Personnage :: Présentation :: Professeur :: Fiche Validée-
FORUMFORUMFORUMFORUMFORUMFORUMFORUMFORUMFORUMFORUMFORUMFORUMFORUMFORUMFORUM